Un froid de canard – Gerard Bagole

8,21

Etat : Très bon état

Automne 1940 : la France vient de capituler et le troisième Reich germain mûrit dans son esprit le plan Madagascar cette idée insensée de dé …

1 en stock

UGS : 20032 Catégorie :

Description

Résumé :
Automne 1940 : la France vient de capituler et le troisième Reich germain mûrit dans son esprit le plan Madagascar cette idée insensée de déporter tous les juifs d’Europe occidentale vers cette île malgache éponyme. Le camp de Gurs en Béarn tout proche de cette Lourdes catholique va très rapidement devenir un camp d’internement pour toute une population juive allemande des pays de Bade de Sarre et du Palatinat. C’est dans ce cadre-là que Samuel Niedermann et toute sa petite famille vont être raflés le 22 octobre 1940 par la Waffen SS puis internés dans ce sinistre camp du sud-ouest de la France.
L’infortuné drapier badois y rencontrera Paul Lesclavettes petit paysan béarnais de Viellenave de Ségure tout nouvellement enrôlé en qualité de garde-chiourme. Leurs destins ainsi vont se croiser. Deux dents en or contre un misérable poing de céréales. Ce deal abject proposé par le maton béarnais à l’infortuné juif allemand va sceller leurs destins. À la suite de ce pacte sordide le premier mourra de septicémie quelques jours plus tard le second lui sera frappé d’une malédiction lancée par la veuve même de Samuel une femme mystique illuminée par la kabbale. « Que le sang de Samuel retombe sur toi et sur tous tes enfants. Et que ton sang disparaisse à tout jamais de cette terre sacrée… » La malédiction du sang cette terrible malédiction du sang. Ce maudissement va ainsi poursuivre toute la famille Lesclavettes de Viellenave de Ségure sur les trois générations à venir la frappant d’une série de malheurs troubles et continus durant près de soixante-dix ans. Jusqu’à la complète extinction de cette branche maudite.
Un livre terrible sombre jusqu’à l’orage qui rappelle à tous les tortionnaires que tôt ou tard ils devront rendre des comptes si ce n’est à la justice des hommes à tout le moins à leur propre conscience et peut-être même à la justice des dieux.
Ici proche de Lourdes comme partout ailleurs à travers ce vaste monde.

Auditeur financier et comptable Gérard Bagole a tout plaqué en 2015 suite à un grave accident de la vie domestique. À 55 ans le pari était audacieux. Ainsi s’est-il jeté à corps perdu dans la littérature comme si une overdose de chiffres 35 années durant l’avait poussé vers ces lettres tant mystérieuses pour lui. Un deuxième roman pour cet amoureux des histoires sombres et réalistes après un premier livre également publié aux Éditions Maïa En rase campagne roman qui en 2020 a rencontré davantage qu’un succès d’estime.

Auditeur financier et comptable Gérard Bagole a tout plaqué en 2015 suite à un grave accident de la vie domestique. À 55 ans le pari était audacieux. Ainsi s’est-il jeté à corps perdu dans la littérature comme si une overdose de chiffres 35 années durant l’avait poussé vers ces lettres tant mystérieuses pour lui. Un deuxième roman pour cet amoureux des histoires sombres et réalistes après un premier livre également publié aux Éditions Maïa En rase campagne roman qui en 2020 a rencontré davantage qu’un succès d’estime..

Informations complémentaires

Poids 0,21 kg
Etat

ISBN

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Un froid de canard – Gerard Bagole”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un froid de canard  – Gerard Bagole
Un froid de canard – Gerard Bagole

8,21

Ajouter au panier