Le Zen en guerre 1868-1945 – Brian Victoria

17,54

Etat : Bon état

LA DEDICACE DU TRADUCTEUR : Le bouddhisme a la réputation d être la seule grande religion universelle à ne s être jamais compromis avec le p …

1 en stock

UGS : 21950 Catégorie :

Description

Résumé :
LA DEDICACE DU TRADUCTEUR : Le bouddhisme a la réputation d être la seule grande religion universelle à ne s être jamais compromis avec le pouvoir l oppression et la guerre. Le zen en guerre de Brian Victoria vient dissiper ce malentendu. Pas plus que l Islam le judaïsme ou le catholicisme le bouddhisme n est à l abri de l erreur et de la corruption. La démonstration de Brian Victoria est irréfutable : le bouddhisme japonais notamment dans sa variante zen s est gravement dévoyé jusqu à devenir le fer de lance de l impérialisme du militarisme et de la répression. L auteur ne se contente pas d analyser les facteurs proprement historiques de cette évolution il recherche dans les fondements même du bouddhisme des caractéristiques contenant en germe l abdication de sa vocation religieuse et salvatrice en faveur du nationalisme du bellicisme et du culte de l empereur. Le livre n est pas pour autant une attaque en règle contre le bouddhisme d autant moins que Brian Victoria est lui-même un moine de longue date de la branche soto du bouddhisme zen laquelle a d ailleurs publié un acte de repentir abondamment cité dans l ouvrage. Son propos est de retrouver la pureté originelle de l enseignement en le débarrassant des ajouts successifs qui l ont dénaturé et ont favorisé les déviances ultérieures. Outre qu il rétablit la vérité des faits Le zen en guerre apporte une contribution essentielle à un débat qui est plus que jamais d actualité celui sur la relation entre le politique et le religieux entre la religion et la violence entre la quête spirituelle et l engagement dans le monde. (Luc Boussard)

Bénédiction des drapeaux croisade pour la défense de la civilisation chrétienne face au bolchevisme théories suspectes de la guerre juste on croyait ces images et ces thèmes réservés à l Occident. Au moins la compassion bouddhiste aurait-elle protégé l Asie de pareilles dérives. Point comme le démontre à l envi le livre de Brian Victoria. Très tôt dans le XXe siècle le bouddhisme japonais s est dévoyé en idéologie guerrière au service d un pouvoir agressif et impérialiste. Les plus grands maîtres et le célèbre D. T. Suzuki ont légitimé l alliance entre le sabre et le zen. Collecte de fonds pour l effort de guerre cérémonies spéciales pour l obtention de la victoire création de centres d instruction activités de renseignement endoctrinement des populations cette collusion n a pas cessé en 1945 elle s est métamorphosée dans le fameux «zen d entreprise» du Japon en plein essor. Le pouvoir impérial a réussi à fabriquer de toutes pièces avec la complicité des maîtres de sagesse une «âme du Japon éternel» inquiétante trahissant les lois de la tradition bouddhiste la plus établie. L Occident n est donc plus seul à porter la lourde tâche d une interrogation sérieuse des origines et de la nature des déviances totalitaires du siècle venant de s écouler..

Informations complémentaires

Poids0,38 kg
Etat

ISBN

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Zen en guerre 1868-1945 – Brian Victoria”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Zen en guerre 1868-1945  – Brian Victoria
Le Zen en guerre 1868-1945 – Brian Victoria

17,54

Ajouter au panier